Friday, May 15, 2009

La malédiction du lapin



Gambergeons un instant vous et moi sur un curieux phénomène. Vous vous souvenez du lapin blanc au début d'Alice au Pays des Merveilles ?

"- Euh... le lapin en retard, tu veux dire ?"

Oui, précisément. C'est ainsi qu'on se souvient de lui : le lapin est en retard. Il est probable que nous n'ayons pas lu le livre au même moment, tout comme nous n'avons pas gardé les cochons ensemble afin d'éviter la transmission de la grippe porcine, mais revenons à nos moutons. Que vous l'ayez lu il y a cinq ans, dix ans ou plus, le lapin était en retard. Et, en gros, on peut estimer que le lapin était déjà en retard à l'écriture du bouquin vers 1865 voire même avant - qui sait à quel point il est en retard? - vu qu'il n'existe à ma connaissance aucune édition d'Alice au Pays des Merveilles, même ancienne, où ce foutu lapin soit à l'heure.


J'ai souvent réfléchi à cette question, généralement dans un train de banlieue, après avoir envoyé un texto qui commençait par "désolé, je suis à la bourre" : à partir de quand est-on en retard? A l'instant où l'on arrive (puisqu'avant d'arriver, on peut ne pas être en retard, on peut tout simplement ne jamais arriver - c'est à dire poser un lapin)? A la minute où l'on dépasse l'heure d'arrivée initialement prévue? Ou bien avant, dans cette faille incompréhensible de l'espace-temps entre le moment où l'on se dit "c'est bon, j'ai de la marge" et le mouvement de panique général ("bordel, j'y serai jamais à l'heure!")? La réponse était dans l'oeuvre de Lewis Carroll : certains personnages sont fondamentalement, intrinsèquement, viscéralement, en retard. Et c'est toujours bon d'avoir un alibi littéraire, ça me changera de mon excuse habituelle, "je nourrissais mes chats". (Maintenant que j'y pense, j'aurais du m'en servir quand j'étudiais le bouquin à la fac, ça aurait sûrement plu à madame Chassagnol - sauf que son cours était tellement passionnant que j'arrivais à l'heure.)



En ce moment même, je suis en retard, puisque j'avais prévu d'annoncer la tournée de Dick Turner en première partie de Herman Dune le mois dernier. Je voulais vous dire d'arriver à l'heure. C'est osé, je sais. Mais voilà, j'avais découvert Dick Turner en première partie de Lapin Machin et la tournée avait lieu vers Pâques, la grande fête annuelle des rongeurs en chocolat. Je ne pouvais pas respecter une deadline, la malédiction du lapin était sur moi.


Décrire la musique de Dick Turner, c'est quasiment aussi difficile que d'être ponctuel. Si les Residents reprenaient des chansons de The Divine Comedy, ça pourrait éventuellement ressembler à ça, mais j'en doute. Les Residents pour l'instrumentation glacée, The Divine Comedy pour cette sorte de romantisme incongru... Non, on est loin du compte. Tout ça ne dit pas qu'il est seul sur scène avec un radiocassette et un trombone. Dans la cave du Pop In, les avis étaient très partagés. Ceux qui trouvaient ça bizarre et qui n'aimaient pas, et ceux qui trouvaient ça bizarre et qui aimaient beaucoup. Je fais évidemment partie de la deuxième catégorie.



Dick Turner - Airport Woman


Dick Turner - World Of Sex


Dick Turner sera en concert ce samedi à la Péniche Opéra dans le cadre de la Nuit de la Contemporaine, à 3 heures 40 du matin. Ca vous laisse largement le temps d'arriver.