Thursday, August 20, 2009

To be or not to be a teenager



Salut vous, ça va bien ? Je sais je sais, on n’est pas sérieux, on ne poste pas assez tout ça. Mais bon, moi je rattrape tous les festivals que je n’ai pas pu faire l’été dernier et Primus, bon ben lui c’est comme d’habitude, il fait un max de festivals parce que c’est l’été quoi ! Enfin, je vous promets de vous raconter très bientôt comment j’ai donné le plus sérieusement du monde une business card en portant une énorme queue de crocodile au Secret Garden Party et je vous parlerai des groupes punk islandais fous que j’ai ramené dans mes valises de là-bas. Comme ça vous nous pardonnerez, ok ?

Après cette brève introduction, passons au sujet du jour : The XX, le prochain groupe qui devrait t’obséder. Je peux te raconter qu’ils sont allés à la même école que Hot Chip et Four Tet ; qu’on pense forcément à Young Marble Giants quand on les écoute et parfois à The Blow, mais franchement, tu ne viens pas ici pour lire ce genre de choses.

L’avantage d’habiter à Londres c’est que quand la blogosphère commence à s’exciter sur un groupe, tu peux aller le voir en live la semaine suivante. C’est ce que j’ai fait après avoir écouté en boucle pendant une semaine l’album de The XX. Faisons les présentations : The XX, c’est deux filles, deux garçons, moyenne d’âge 19 ans et qui viennent du Sud-Ouest de Londres, soit à l’opposé de Shoreditch (oui c’est important). The XX jouaient hier à Rough Trade donc on a quitté le travail un peu plus tôt, surexcité, et on s’est glissé dans la foule qui venait voir le nouveau phénomène. Ils sont arrivés, super timides, et là j’ai eu envie de leur faire plein de gros câlins. Car oui, il faut que je vous raconte : cet été, on a eu plein d’adolescents qui ont squatté notre maison et je me suis rendue compte que j’avais vachement de mal à communiquer avec eux. Finalement, le bac pour moi, c’était il y a 6 ans. Maintenant avec mes copinous, on parle achat d’appartement, salaire annuel et de ne pas aller à ce festival parce qu’on a déjà posé tous nos jours de vacances et que non, il ne vaut mieux pas utiliser l’excuse swine flu au cas où on l’ait vraiment en hiver… Mais surtout, je me suis rendue compte que je ne vivais plus les choses avec autant d’INTENSITÉ que les petits The XX en avaient l’air. Même si on aime bien faire les débiles et que je fais encore beaucoup trop la blague « c’est toi le » et « dans ton cul », je crois que je suis rentrée dans le clan de ces « connards d’adultes ». Alors quand je vois The XX, ça me rappelle mon adolescence de façon un peu nostalgique comme le fait Sophia Coppola dans ses films. Et quand j’écoute leur album, j’ai envie qu’il fasse tout gris et qu’il pleuve dehors, comme quand j’adorais écouter I’m only happy when it rains à fond sur mon walkman en marchant dans la rue sous la pluie à 16 ans. Leur disque est un petit bijou de simplicité, de mélodies douces, de paroles bien trop intenses qui te caressent le cœur et qui restent là, lovées dans tout ton corps. C’est doux, ça rappelle les chagrins d’amour et pourtant ça te rend heureux même si tu as hâte que ça soit l’hiver quand tu écoutes cet album. Je ne sais pas trop comment l’exprimer parfaitement mais J’ADORE CE GROUPE.

The XX – VCR
The XX – Crystalised
The XX - Teardrops

L’album s’achète là chez Rough Trade et comme ça, tu as un cd bonus de reprises formidables. Ils sont en tournée en Angleterre et en Allemagne, rien d’annoncé pour la France pour l’instant, espérons que quelqu’un va se bouger.

5 Comments:

Blogger belle lurette said...

Pffffffiouuuuu ! Je commençais à ressentir de réels symptômes de manque, mais ça valait vraiment la peine d'attendre. J'ai un nouveau groupe préféré.

6:14 AM  
Blogger goodeda1122 said...

This comment has been removed by a blog administrator.

3:01 AM  
Blogger sexy1689 said...

This comment has been removed by a blog administrator.

4:06 AM  
Blogger Mike Davies said...

I like it.
very nice!

11:54 PM  
Blogger JoJo Wilson said...

夏天到了腳臭的問題又嚴重囉,襪子的選擇是格外重要,要除腳臭就要找除臭襪專家雪夫才有效。

6:53 PM  

Post a Comment

<< Home