Monday, October 20, 2008

La vérité sur les chaussettes de Bérégovoy


Photo: The Foxwebsite (meilleur site du monde)

Dans High Fidelity, quand le héros se rêve en copain de la chanteuse Marie DeSalle, il imagine qu’il aura son nom dans le livret de son prochain album et que ses private jokes avec elles apparaitront dans les paroles. Comme surement beaucoup de gens, enfin je crois, il m’est arrivé de me demander si la fille qui avait l’air d’avoir salement amoché le cœur de tel ou tel chanteur existait vraiment. Les chansons, c’est un peu comme les romans, on ne sait jamais vraiment quelle partie est vraie. Cette magnifique introduction pour vous dire que non, je ne sais pas de qui parlait Bono quand il chantait “I can’t live with or without you” (son jet privé peut-être?) mais je peux raconter une autre histoire.

C’était en 2006, à Brighton. Un soir de mai, on était chez mon ami Nico qui s’amusait bien avec sa nouvelle machine à smoothies et nous faisait des cocktails qui tabassaient. Il y avait Ray Rumours (qui, non, n’est pas ma sœur) et une autre amie. Il fallait qu’on enregistre les chœurs pour la chanson “Staying in”. Les paroles de ce morceau racontent que parfois c’est mieux de rester à la maison et de faire la fête dans sa chambre. On a chanté, enregistré et puis on a fait exactement l’inverse de la chanson : on est allé sur la plage pour courir, faire la roue et se casser la figure sur les galets. Et puis on a fini au pub tout bourré. Brighton quoi. C’était bien.

Ray Rumours – Staying in

Tout ça pour dire que le message de ces paroles ne reflète pas tellement leurs conditions d’enregistrement. Pourtant, les chansons de Ray Rumours et notamment celles de son premier album, The Hemulen, c’était ça : des petites chansons enregistrées dans une chambre avec la bouilloire qui chauffe pour la tasse de thé. Des chansons qui parlent de forêt, de loups, de films français et qui vous enveloppent dans un oreiller géant quand on les écoute.

Et puis, en mai 2008, Ray Rumours est partie en Ardèche avec Nico, François et Ochi dans une maison au bord de la rivière. Ils auraient pu enregistrer le même type de chansons mais comme il faisait beau, ils ont eu envie d’emmener les chansons de Ray Rumours faire un tour en canoë sous le Pont d’Arc et d’y ajouter plein d’instruments. Tout ce petit mélange donne un nouvel album qui devrait sortir bientôt et qui ressemble à une paella folk : un disque avec un tas d’ingrédients et beaucoup d’amour qui transporte dans des pays inconnus mais qu’on a l’impression d’avoir toujours connus. Un premier extrait, "Puddels and Rain", s'écoute dès maintenant sur Myspace.

J’ai raconté à Ray Rumours mon projet de devenir ourson, enfin plutôt renard, de groupe et elle m’a offert un stage au sein de son groupe. Malheureusement, je n’ai pas encore eu le temps de confectionner mon costume alors je ne pourrai pas venir danser à son concert samedi à la Flèche d’Or mais bon ça sera très bien quand même et tu devrais y aller.

Ray Rumours – Wolf Song

Ray Rumours - Birches

4 Comments:

Blogger steffán walter said...

J'irai, rassure-toi.
(comment ça, c'était pas à moi que tu t'adressais?)
;-)

11:07 PM  
Blogger Ros said...

comment ca que je ne suis pas ta soeur? tu me renies?

3:14 AM  
Blogger Cécile said...

Nan nan mais c'était pour qu'on nous accuse pas de connivence et qu'on dise pas que j'ai eu le stage renard par piston et non grâce à mes compétences en la matière.

10:48 AM  
Anonymous Bayou said...

ça fait énormément plaisir toutes ces petites nouvelles! J'ai hâte d'en écouter plus! Vive Ros!!

5:29 AM  

Post a Comment

<< Home