Monday, January 08, 2007

Les filles sont le centre du monde



Il y une catégorie de filles incroyables. Ces filles dont on tombe amoureux immédiatement. Tout ce que font ces filles est magique. La façon dont elles roulent leur cigarette ou remettent leur mèche en place. Des filles comme Rebecca Manzoni, ou Miranda July par exemple. Richard Brautigan a très bien décrit l’une d’elles dans un de ses poèmes du recueil Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus :

A coke

I remember you
Drinking a coke

I had never known
That somebody
Drinking a coke
Could be a beautiful poem

The Blow est la meilleure bande-son pour ce genre de filles. Alors, oui je sais, ce n’est pas très original, The Blow est un des groupes les plus bloggés mais ce morceau est délicieux et comme dirait Hianta, c’est « just to remind you of ». Et puis, bonne année aussi.

The Blow - Come On Petunia

4 Comments:

Anonymous adirtygayfag said...

comme ca a vue de nez je dirais que miranda july ne fume pas... elle n'en est pas moins divinement gracieuse, un peu comme si jeanne balibar et fràncois avaient eu un enfant...
ne me remerciez pas pour ce poste tres utile
votez udf

6:39 PM  
Anonymous jeannette said...

de retour à bordeaux, de retour sur blackcandy, encore un joli morceau qui tient chaud et donne juste envie de se blottir au fond d'un lit avec un bon bouquin et du son tout doux. merci.

9:55 AM  
Anonymous Anonymous said...

j'en connais quelques-unes des filles dans le style si ça s'intéresse (une certaine Julia, pour ne citer qu'elle)

et puis tu cites du Brautigan, tu veux que je prennes un train pour te rouler une pelle toi...

8:28 AM  
Anonymous nicolas capitaine said...

J'ai ouvert le fan club de rebecca manzonni. qui l'aime me suive. je lui ai écrit une lettre aussi. elle est belle.

4:55 AM  

Post a Comment

<< Home